Redonner aux Français confiance dans la justice de notre pays

Dire la vérité

Le sentiment d’appartenance à la Nation passe par la certitude que la Justice est rendue équitablement et dans des délais normaux.

L’état fragilisé et ankylosé de la Justice invite à faire de l’accroissement des moyens de cette administration une priorité.

Cela signifie une dotation renforcée de moyens, en personnel comme en matériels.

Cette dotation renforcée permettra également la rénovation des établissements judiciaires et pénitentiaires, ainsi que la création de nouvelles places de prison.

Agir

  • La priorité est donnée à l’accroissement des moyens dédiés aux fonctions régaliennes de l’Etat.
  • Le budget de la Justice est donc considéré comme prioritaire pour les trois premières années du mandat à raison de 1 milliard supplémentaire par an.
  • L’objectif sera de redonner aux services judiciaires et pénitentiaires les moyens humains et matériels suffisants pour leur permettre d’exercer convenablement leur mission, garantir l’application des peines, favoriser une réinsertion civique et sociale effective des détenus.
  • Ces moyens incluent :

– un programme de revalorisation des métiers de la fonction publique pénitentiaire ;

– un vaste chantier de rénovation des centres de détention et la construction de 30 000 nouvelles places de prison.

Dans son dernier livre « La voix du peuple », Jean-Frédéric Poisson propose une réforme institutionnelle ambitieuse.

Suivez-nous